Fonds mondial : Mark Dybul, nouvelle tête de l’institution

31 Janvier 2013
703 lectures
Notez l'article : 
0
 

Mark Dybul a entamé lundi 21 janvier 2013 son mandat de Directeur exécutif du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme en promettant d'accélérer les efforts déployés par l'organisation pour venir à bout de ces trois maladies infectieuses, indique un communiqué du Fonds. Le Fonds mondial lancera en février un "nouveau modèle de financement qui lui permettra d'investir de façon plus stratégique, de faire participer plus efficacement les maîtres d'œuvre et les partenaires et d'obtenir un impact plus marqué, de manière à améliorer la santé et la vie de femmes, d'hommes et d'enfants du monde entier, indique l’organisme". En 2013, le Fonds mondial en appellera aux gouvernements et aux autres donateurs afin d'obtenir les moyens financiers nécessaires aux programmes qu'il soutient pour la période allant de 2014 à 2016, indique le nouveau responsable. "Avec des crédits suffisants, nous pouvons venir à bout du sida, de la tuberculose et du paludisme (…) La science nous offre les outils nécessaires pour freiner ces trois terribles maladies, avant de les maîtriser totalement. Cependant, la science ne peut pas tout. Il nous faut des moyens financiers pour appuyer des programmes qui permettent aux travailleurs de la santé d'aller au contact des femmes et des hommes qui ont besoin de soin. Nous savons comment y parvenir, mais nous devons travailler ensemble", a-t-il expliqué. "Nous avons accompli des progrès exceptionnels en dix ans et nous ne pouvons nous arrêter maintenant, a-t-il déclaré. Nous sommes à un moment charnière. Tout ce que nous avons obtenu sera réduit à néant si nous n'allons pas de l'avant pour vaincre ces maladies. Nous avons l'occasion unique d'arriver à les juguler totalement et nous ne devons pas la laisser passer".