Football et homophobie

22 Mai 2023
1 185 lectures
Notez l'article : 
0
 

Le porte-parole du gouvernement français, Olivier Véran, a déploré lundi 15 mai le refus de certains footballeurs professionnels de porter le maillot arc-en-ciel à l’occasion d’un week-end de lutte contre l’homophobie. Même si l’immense majorité des joueurs des deux premières divisions du championnat de France ont participé à cette campagne annuelle « Homos ou hétéros, on porte tous le même maillot », certains d’entre eux ont refusé de jouer avec la tenue floquée arc-en-ciel. Parmi ces joueurs, figurent le défenseur sénégalais de Guingamp Donatien Gomis, qui a préféré déclarer forfait pour ne pas participer à la campagne contre l’homophobie et l’Égyptien Mostafa Mohamed, qui évolue à Nantes. « C’est nul. Je lisais tout à l’heure un article où quelqu’un, un sélectionneur je crois, disait que l’homophobie était une opinion : non, c’est un délit », a réagi Olivier Véran lors d’une interview à France2.  « C’est anachronique : on vit dans une époque aujourd’hui (...) où chacun est libre de s’aimer comme il le souhaite », a-t-il ajouté. Le porte-parole a rappelé que « beaucoup de jeunes aujourd’hui souffrent encore de l’homophobie dans leur quotidien et tous les moyens sont bons pour permettre de normaliser ce qui est déjà normal ».