France : la mortalité a baissé

29 Janvier 2022
423 lectures
Notez l'article : 
0
 

La crise sanitaire a eu moins de conséquences sur la démographie française en 2021 qu’en 2020, selon un bilan publié mardi 18 janvier par l’Institut nationale de la statistique (Insee) : la mortalité, bien qu’encore anormalement élevée, a baissé et la natalité a légèrement remonté. En conséquence, le solde naturel s’est légèrement repris, à +81 000, alors qu’il avait atteint un plus bas historique l’an dernier (à +66 000 en 2020), selon cette étude. Également portée par le solde migratoire (+140 000 personnes), la population française a donc augmenté de 0,3 % en un an, pour atteindre 67,8 millions d’habitants-es début 2022. En 2021, environ 657 000 personnes sont décédées en France, selon des estimations arrêtées fin novembre. « C’est 12 000 de moins qu’en 2020 (-1,8 %), mais nettement plus qu’en 2019, avant la pandémie (44 000, soit 7,1 %) », note l’Insee. En tenant compte de différents paramètres, l’Insee estime que l’épidémie de Covid s’est traduite en 2021 par 35 000 décès supplémentaires, contre 47 000 en 2020. Cette amélioration a entraîné une légère remontée de l’espérance de vie à la naissance, qui atteint 85,4 ans pour les femmes (+0,3) et 79,3 ans pour les hommes (+0,2), sans retrouver toutefois son niveau d’avant la pandémie.