France terre d’asile dénonce

21 Mars 2023
832 lectures
Notez l'article : 
0
 

« La France ne peut plus rester complice des politiques indignes du Royaume-Uni » sur le dossier migratoire, a jugé l’ONG France terre d’asile (10 mars) en amont d’un sommet franco-britannique à Paris visant à relancer l’alliance entre Paris et Londres notamment sur l’immigration clandestine. « Aujourd’hui, comme depuis 20 ans et la signature des accords du Touquet, le Royaume-Uni devrait proposer encore plus d’argent à la France pour contrôler sa frontière. Sous couvert de « partenariat », c’est bien à l’externalisation progressive à la France de la politique migratoire du Royaume-Uni que nous assistons », estime l’organisation, dans un communiqué. Et d’expliquer : « Le gouvernement français doit réinterroger ses relations diplomatiques avec le Royaume-Uni en matière migratoire. En s’engageant dans le renouvellement des accords, en acceptant de nouveaux fonds, la France validera implicitement la politique honteuse menée par le gouvernement britannique envers les personnes en besoin de protection », a insisté la directrice générale de France terre d’asile, Delphine Rouilleault. « Alors que les questions migratoires avaient été sciemment sorties des négociations du Brexit, nous en payons aujourd’hui les conséquences. La question de la frontière franco-britannique doit être abordée comme une question européenne et envisagée dans une politique globale qui ne peut qu’être fondée sur la solidarité, une coopération équilibrée et la définition de voies légales et sécurisées d’accès au Royaume-Uni », a encore demandé France terre d’asile.