Fraude à la sécu : deux ans ferme

27 Juillet 2012
5 318 lectures
Notez l'article : 
0
 
pharmacie_0.jpg

Une pharmacienne des Pyrénées-Atlantiques qui avait, avec la participation de deux de ses préparatrices et de deux clients de son officine, organisé un système pour détourner de l’argent de la CPAM a été condamnée à quatre ans de prison dont deux ans ferme. Comme l’explique l’AFP, "entre 2004 et 2007", la pharmacienne avait organisé "tout un système" avec deux personnes consommatrices de drogues qui comptaient parmi ses clients. "A la place de délivrer des médicaments (coûteux) contre le sida ou l'hépatite C à des toxicomanes (...), elle leur remettait par l'intermédiaire de ses complices des enveloppes contenant" une somme d'argent correspondant manifestement à une partie du remboursement du traitement par la CPAM. Les toxicomanes "ne prenaient pas les médicaments" que la pharmacienne facturait malgré tout à la sécu, empochant ensuite le remboursement, a expliqué l’avocat de la CPAM de Bayonne. Le montant de la fraude (entre 2004 et 2007) est estimé à 662 345 euros. Les juges ont assorti leur décision d'une mise à l'épreuve de trois ans et ont prononcé une interdiction définitive d'exercer à l'encontre de la pharmacienne, déjà suspendue par l'ordre des pharmaciens et absente à la lecture du délibéré. Cette peine est conforme aux réquisitions prononcées lors de l'audience le 12 juin par le ministère public. Quatre autres prévenus jugés à ses côtés ont été condamnés à des peines de prison ferme ou avec sursis. Les prévenus devront indemniser solidairement les parties civiles : la Caisse primaire d'assurance maladie (CPAM) de Bayonne à hauteur de 662 345 euros pour le préjudice matériel et 5 000 euros pour le préjudice moral. Ils devront aussi payer 5 000 euros à l'ordre des pharmaciens pour le préjudice moral.

 

Commentaires

Portrait de mirena57

scandaleux... je comprends pourquoi avec des faits pareils les pharmaciens ne sont pas aimés...

Portrait de tessanne13

c est scandaleux, mais pige pas bien le préjudice moral, courage, on va en voir d'autres ! enfin la zonzon ça va lui faire tout drole, bises, Thé (de toute façon je n avais pas compris la somme enorme touché par b. Tapis pour préjudice moral ?) en passant
Portrait de NathanaëlSero

C'est scandaleux en effet mais j'avoue que je trouve que de la prison ferme c'est trop quand même je suis contre tant de sévérité quand je vois que des agression sont comise parfois sans que le procureur n'y donne suite et que la c'est surtout une affaire d'argent et hop de la prison ferme franchement ca me debecte ils auraient du leur faire remboursser et puis des travaux d'intèret a la limite. Nathanaël.
Portrait de frabro

Il n'y a pas que le détournement d'argent qui est en cause, mais aussi la mise en danger de la vie des deux malades qu'elle a entraîné dans sa magouille et qui ont été en rupture de traitement pendant des années. Il y a des professions dans lesquelles la probité est particulièrement  indispensable, et l'exercice de la pharmacie en est une.

Ce qui ne veut pas dire que la probité ne soit pas utile dans toutes les professions par ailleurs...mais la c'ets l'argent public qui est en cause et c'est une circonstance aggravante à mes yeux.