Gays : Museveni fait le leçon aux occidentaux

7 Janvier 2012
2 726 lectures
Notez l'article : 
0
 
OUGANDA.gif

Le président ougandais Yoweri Museveni a appelé (16 décembre) les donateurs occidentaux à se préoccuper du financement des infrastructures dans les pays en développement, plutôt que de se focaliser sur la défense des droits des homosexuels. "Avant qu'on ne me fasse une leçon sur les homosexuels et leurs droits, parlons d'abord des lignes de chemin de fer", a déclaré le chef d'Etat à la fin d'un sommet régional auquel participaient cinq autres présidents africains. "Les homosexuels ont aussi besoin d'électricité, les homosexuels ont aussi besoin de routes, les homosexuels ont aussi besoin de lignes de chemin de fer", a-t-il ajouté sous les applaudissements des participants, comme l’indique l’AFP. Bref, un grand numéro qui dissimule mal l’homophobie entretenue par les autorités ougandaises, chef de l’Etat y compris. On ne voudrait pas dire mais si certains pays africains ne passaient pas leur temps à vouloir enfermer et parfois condamner à mort des homosexuels, les pays occidentaux en parleraient sans doute moins. Après tout, il s’agit de rappeler que la discrimination des minorités est une atteinte aux droits de l’homme et qu’elle a des répercussions sur la santé, notamment la lutte contre le VIH/sida. Et puis, on remarquera que les députés ougandais passent plus de temps à discuter de la pénalisation de l’homosexualité que de l’extension du domaine ferroviaire.

 

Commentaires

Portrait de romainparis

pays en développement doivent être soumis à des conditions sur, justement, la condition humaine. Sinon, rien, nada et débrouille-toi.