GB : des coupes dans la santé… plus de morts

16 Mars 2017
402 lectures
Notez l'article : 
0
 

L’info fait peur. Une analyse établit le lien entre 30 000 décès survenus au Royaume-Uni en 2015 et la réduction des budgets de santé et de soins sociaux ! Comme le rappelle un article du "Journal of the royal society of medicine", cité dans la lettre d’infos de mars du Respadd (réseau de prévention des addictions), en 2015, il y a eu une hausse de 30 000 décès au Royaume-Uni, ce qui représente la plus forte augmentation depuis l'après-guerre. Ces décès ont, en grande partie, concerné la population âgée qui dépend le plus du système de santé publique et des prestations sociales. Les auteurs de cette analyse, des chercheurs de l'école d'hygiène et de médecine tropicale de Londres, de l'Université d'Oxford et de Blackburn, ont écarté certains facteurs comme le froid et la grippe et les erreurs de données. Ils ont alors constaté que ces décès étaient imputables aux défaillances du système de santé suite aux coupes budgétaires : temps d'appel rallongé pour obtenir une ambulance, temps d’attente aux urgences, postes non remplacés ou non pourvus.