GB : des expulsions qui posent problème

6 Mars 2011
1 378 lectures
Notez l'article : 
0
 
Tjenb___R__d.jpg

Le 26 février dernier, l’association Total Respect-Tjenbé Rèd Fédération a manifesté devant devant l’ambassade du Royaume-Uni à Paris. La fédération de lutte contre les racismes, les homophobies et le sida issue des communautés afro-caribéennes demandait ainsi "au Premier ministre britannique David Cameron de ne pas expulser Brenda Namigadde, une lesbienne ougandaise, et Jamal Ali Said, homosexuel et séropositif ougandais, vers leur pays d’origine où ces personnes risquent la mort." Se référant au meurtre, récent, du militant gay ougandais David Kato, l’association estime que "l’Ouganda est un pays singulièrement dangereux pour les personnes LGBT et les personnes vivant avec le VIH". Et ce d’autant plus qu’existe dans le pays une proposition de loi (plus ou moins en débat) qui "les condamnerait à mort !" Dans un communiqué, Total Respect-Tjenbé Rèd Fédération a dénoncé l’arrestation par la gendarmerie d’un de ses membres participant au rassemblement devant l’ambassade.

 

Commentaires

Portrait de sonia

Pourquoi ne demandent ils pas le statut de réfugiés politiques / demandeurs d'asile ?

 Ils sont discriminés par leur gouvernement ougandais qui cherche à légitimer une loi homophobe, par conséquent ces personnes menacées d'expulsion ne relèvent pas du dispositif retour au bercail traitement anti vih ok ! Elles dépendent plutôt de la volonté politique de la Grande Bretagne en matière de protection des libertés individuelles, en celà on peut considérer que la politique discriminatoire de l'Ouganda est un motif sérieux et légitime pour qualifier une atteinte à la dignité et à l'intégrité humaine . Il ne s'agit pas d'ingérance dans la politique interne de l'Ouganda mais de pédagogie en matière de démocratie et l'Angleterre en est le fier exemple, dans l'Histoire....Et le lobby gay anglais, il en dit quoi?

Portrait de sonia

j'oubliais de rajouter que , à mon humble avis, Sourire celà ne sert à rien d'aller manifester devant l'ambassade du royaume uni à Paris, ça va juste exacerber davantage les anglais qui en ont marre de ces frenchies mangeurs de grenouille ! Moqueur