Génériques : Inde VS Europe for ever ?

17 Octobre 2011
718 lectures
Notez l'article : 
0
 
drapeau-Inde.jpg

Le commissaire européen au Commerce, Karel De Gucht, a appelé (fin septembre) l'Inde et les Européens à faire preuve de davantage de souplesse, faute de quoi les négociations en cours en vue de conclure un accord de libre-échange risquent de capoter. "Nous restons pleinement engagés dans ces négociations", a assuré Karel De Gucht à l'issue d'une rencontre à Bruxelles avec les ministres européens du commerce. "Mais je dois admettre que ce n'est pas facile", a-t-il convenu. Un accord commercial avec l'Inde serait "de la plus haute importance", a-t-il estimé. "Mais pour y parvenir, les deux parties doivent faire preuve de davantage de souplesse", a-t-il prévenu. Comme le rappelle l’AFP, treize rencontres sur cet accord commercial ont eu lieu depuis 2007. Les négociations butent notamment sur la question des droits de propriété intellectuelle sur les médicaments génériques, utilisés notamment dans le domaine de la lutte contre le sida et produits par des laboratoires pharmaceutiques indiens. Le programme des Nations unies contre le virus du sida, l'ONUSIDA, a dit redouter qu'un tel accord commercial (qui pénaliserait l’Inde) ne rende inabordables ces traitements génériques dans les pays en voie de développement. Les discussions devaient s’achever en février dernier… ce n’est toujours pas le cas.