Gingembre n°30 est sorti

20 Mai 2017
4 824 lectures
Notez l'article : 
0
 

Le numéro 30 de Gingembre (printemps 2017) est sorti. Le trimestriel réalisé par le Raac-sida traite de l’accès à la PrEP (prophylaxie pré-exposition) des personnes migrantes et du projet de recherche (Hermetic) conduit par AIDES sur une offre nouvelle de dépistage du VIH en porte-à-porte, au domicile des personnes. Gingembre est parti à la rencontre de militantes et militants de AIDES en Seine-Saint-Denis, à Montreuil et Bobigny. Le journal a aussi rencontré Ariel Djessima-Taba, président d’Afrique Arc-en-ciel, membre du Raac-sida. Freins à l’accès, leviers, intérêt des personnes concernées, Gingembre fait le point dans une première partie. Améliorer la connaissance et la compréhension de l’épidémie de VIH, lutter contre "l’épidémie cachée" en proposant du dépistage aux personnes vivant avec le VIH et qui l’ignorent, proposer des stratégies innovantes de dépistage et de mise en relation avec le système de soins, voici quelques un des objectifs ambitieux du projet Hermetic - projet international, qui, en France, est conduit par l’Inserm et AIDES. Gingembre a suivi des équipes de militantes et militants investies dans le projet qui a pris fin en février 2017. Reportage en attendant dans quelques mois la publication des résultats. Les enjeux des dépistages du VIH et du VHC… ils sont au cœur de l’édito, "Dépistages : pourquoi il ne faut pas lever le pied dans nos communautés" de Caroline Andoum et Joseph Koffi, porte-paroles du Raac-sida. Bonne lecture et bonne découverte.