Grèce : les ONG contre la hausse des cas de sida

15 Décembre 2012
2 347 lectures
Notez l'article : 
0
 

Des organisations non gouvernementales grecques de défense des droits des séropositifs ont dénoncé vendredi 30 novembre l'absence d'un plan d'action gouvernemental contre le VIH/sida. Le nombre de nouveaux cas a récemment "explosé" surtout chez les personnes usagères de drogues à Athènes. "Il y a actuellement une explosion des cas de sida surtout chez les utilisateurs de substances par injection et les raisons remontent à la période précédant la crise", a indiqué à l’AFP Panayiotis Votsis, responsable de l’association "Centre de vie" au cours d’une conférence sur la santé publique. Panayiotis Votsis a souligné que "le manque de planification et de coordination et les solutions à court terme dans le passé, quand les pourcentages de contamination étaient très bas, n'ont pas aidé à se préparer pour parer à la situation actuelle où la crise a accentué le problème". Le nombre de nouveaux "cas de sida par an est passé de 10 à 14 entre 2008-2010, à 206 en 2011 et à 487 jusqu'au mois d'octobre 2012", selon une enquête présentée lors de cette conférence, à l'occasion de la Journée mondiale du sida samedi. Responsable de l’organisation non gouvernementale Praxis, Nikos Voudouris estime que "le plan d'action de l'Etat a échoué". "La société grecque continue d'être "hostile" aux séropositifs et "l'arsenal légal du pays n'est pas suffisant pour les défendre contre surtout les licenciements par leurs employeurs", a-t-il expliqué. Le directeur du centre européen de prévention des maladies (ECDC) le Dr Marc Sprenger, présent à la conférence, a mis en garde contre "l'explosion des cas de sida chez des usagers de drogues par injection à Athènes". C’est d’ailleurs un des points de vigilance du rapport que l’ECDC vient de publier. Plongée dans la crise de la dette pour la troisième année consécutive, la Grèce a été contrainte à des réductions tous azimuts de son budget et cela a eu des répercussions sur la santé.

Commentaires

Portrait de bernardescudier

Que fait Papadimitriou chef de la mission Sida en Grece au ministère de la santé en Grèce et directeur de l'institut Pasteur à Athènes ?

 

Pas grand chose pour les usagers de drogue. Les alertes se multiplient en Grece et les hopitaux sont à l'abandon !!!!   Aucune aide de l'Europe ! Et les migrants qui se pressent sur les frontières entre la Turquie et la Grece sur l'Hebros en Thrace sont cantonnés dans des camps sans aide !

 

Mais l'association Aides a t-elle les moyens de secourir  les malades du sida ?

 

 

Bernard Escudier

Portrait de NathanaëlSero

Ou même la France ou l'Allemagne peut importe pourraient tout de même leurs envoyer des cartons de seringue neuve, ils éxagèrent tout de même ça coute pas grand chose une seringue et une aiguille et la Grèce en aurait bien besoin pour les contaminations du VIH par injection qui explose. Crise ou non pfff.

Bon week end.

Portrait de bernardescudier

 Salut,

 

 

Savez vous si Aides a des aides qui sont suceptibles d'etre données pour les Ong grecques ?

Portrait de NathanaëlSero

Bonjour,

La vraiment, je ne saurais pas vous dire, je penses qu'ils sont international mais je n'en suis pas sur.

A mon avis ils donnent la ou il y a besoin peut importe le pays, mais je n'en suis pas sur non plus.

D'autre pourrons vous répondre peut être; 

Bonne chance.

Nath.