Grippe : un sondage sur la vaccination

9 Octobre 2018
527 lectures
Notez l'article : 
0
 

Face à une couverture vaccinale insuffisante des adultes en France, le ministère de la Santé a souhaité expérimenter dès 2017 la vaccination antigrippale en pharmacie pour les personnes concernées par la recommandation vaccinale (personnes en ALD, par exemple) et celles qui ont déjà été vaccinées dans ce cadre. Dans ce contexte, Pfizer vaccins et Ipsos ont tenté d'identifier les freins et leviers perçus par différents acteurs-trices de la vaccination impliqués dans certaines régions où cette expérimentation a été conduite. L’Ipsos a donc interrogé des personnes usagères, des médecins et des pharmaciens-nes. Si les personnes usagères (70, dans l’étude) et les pharmaciens-nes (100, dans l’étude) interrogés ont été satisfaits de l’expérimentation et ont attribué respectivement des notes moyennes de 9,6 sur 10 et 8,1 sur 10, les médecins généralistes (100, dans l’étude) ont quant à eux boudé l’initiative. Leur note est de 4,8 sur 10, même pas la moyenne. Parmi les bénéfices de la vaccination antigrippale en pharmacie, l’accès facilité à la vaccination est cité comme point fort par 81 % des personnes usagères et 88 % des pharmaciens-nes. Même s’ils sont nettement réservés sur le dispositif, 60 % des médecins interrogés admettent tout de même que la vaccination en pharmacie permettra d’augmenter de façon significative la couverture vaccinale contre la grippe saisonnière. Paradoxalement, la vaccination contre la grippe doit faire partie des missions du-de la pharmacien-ne à l’avenir pour seulement 45 % des médecins généralistes. Le ministère de la Santé a prévu d’étendre l’expérimentation au niveau national dès 2019 (2). Dans la même dynamique, la Haute autorité de santé Publique (HAS) recommande depuis juillet 2018 que les pharmaciens-nes participant à l’expérimentation puissent vacciner contre la grippe saisonnière, sans prescription médicale d’un médecin, tous les individus de plus de 18 ans dès lors qu'ils sont éligibles aux recommandations vaccinales, et que l’acte de vaccination grippe soit élargi à d’autres compétences (infirmiers-ères, sages-femmes). Des travaux sont en cours pour formuler une recommandation sur l’extension à d’autres vaccinations.

Enquête régionale menée dans le cadre de l’expérimentation de la vaccination en pharmacie contre la grippe saisonnière des personnes usagères de plus de 65 ans, ayant déjà été vaccinées auparavant, en Rhône-Alpes/Auvergne et Nouvelle Aquitaine à l’initiative de Pfizer et réalisée par l’institut Ipsos.