Guides : crack et free-base

14 Janvier 2023
2 500 lectures
Notez l'article : 
0
 

Infodrog, centrale nationale de coordination des addictions en Suisse a récemment publié une fiche d'information sur la définition de ces deux substances, sur leurs effets et les moyens de réduction des risques utilisables dans leur consommation. Le crack et la free base sont fabriqués à partir de la cocaïne et sont destinés à être fumés. Si la cocaïne est portée à ébullition avec du bicarbonate de sodium, on obtient du crack ; si elle est portéeà ébullition avec de l'ammoniaque, on obtient de la free base. Le crack et la free base sont principalement fumés avec une pipe en verre ou en métal, rarement sur une feuille d'aluminium, explique Infodrog. Un surdosage de crack ou de free base peut entraîner un arrêt respiratoire ou cardiaque et la mort, met en garde la fiche d’information. Les risques à long terme sont nombreux. La cocaïne est « une substance à haut effet addictif ». La réduction des risques joue un rôle majeur dans la sureté de la consommation : usage de pipes stériles, consommation de petites doses et baisse de la fréquence de consommation, faire attention aux températures de combustion qui peuvent être très élevées, etc. « Les personnes présentant plusieurs pathologies (asthme, maladies du cœur, etc.) sont à risque. La consommation de cocaïne ne devrait jamais être associée à l'alcool », recommande Infodrog.