Haïti : un Institut des maladies infectieuses

16 Février 2009
2 220 lectures
Notez l'article : 
0
 
haiti_0.jpg

Haïti a ouvert, le 11 février,  un centre de prise en charge des maladies infectieuses. C'est le premier du genre dans un pays où plus de 300 000 personnes vivent avec le VIH/sida. L'Institut des maladies infectieuses et de santé (IMIS) fournira des services médicaux spécialisés notamment pour les personnes touchées par le VIH/sida ou la tuberculose. Conseils de planification familiale et soins de survie de l'enfant sont aussi au programme de ce centre dont le coût global de 4,8 millions de dollars est, en partie, financé par l'Agence américaine pour le développement (USAID) et l'Agence française pour le développement (AFD). "Ce nouveau centre travaillera dans la recherche, la formation des cadres et offrira gratuitement des services aux patients les plus démunis dans le domaine des maladies infectieuses", a déclaré William Pape, responsable de l'IMIS. En Haïti, où 28 à 40 000 nouveaux cas de sida sont enregistrés chaque année, le taux de prévalence du VIH est actuellement de 7,7 %. Il pourrait monter à 8,5 % en 2010.