Hausse de 33 % en dix ans du nombre de malades en ALD

23 Mars 2016
1 506 lectures
Notez l'article : 
0
 

Selon les données de l'Assurance maladie, 1,3 million de personnes ont déclaré une affection de longue durée (ALD) nouvelle en 2014. Cela représente une hausse de 200 000 personnes pour le régime, en enlevant les personnes qui en sont sorties cette même année, en raison d'une guérison ou d'un décès, indique le quotidien économique "Les Echos" (10 mars). Le nombre total de personnes en ALD est monté à 9,86 millions en 2014. En 2004, il y avait 6,56 millions de personnes en ALD au régime général, soit une augmentation de 33 %. Ce phénomène s'explique par le vieillissement de la population (les personnes en ALD sont plus souvent âgées), mais aussi par le fait que grâce aux traitements et à la qualité de la prise en charge les personnes en ALD vivent plus longtemps. Le diabète et les cancers sont les deux principales maladies chroniques, devant les affections psychiatriques de longue durée, les maladies coronariennes, l'insuffisance cardiaque et l'hypertension artérielle sévère. Selon une étude publiée il y a un an par la Direction générale du Trésor, le coût annuel moyen des soins s'élève à 9 200 euros par personne en ALD, soit 90 milliards d'euros au total.