Hépatite C : Nicolle mène l'enquête

8 Mars 2009
657 lectures
Notez l'article : 
0
 
seringue.jpg


Quelle perception a le grand public des infections virales chroniques comme les hépatites ? C'est cette question que traite l'enquête Nicolle réalisée en 2006. L´Institut national de prévention et d´éducation pour la santé (Inpes) a récemment rendu publics ses résultats. Il ressort de cette enquête que "les hépatites sont citées par une personne sur deux, parmi les trois maladies infectieuses les plus redoutées. En dehors du VH/sida, elles sont les plus redoutées après les méningites (citées par 53,5 % des personnes interrogées). L´hépatite C est la plus crainte par le public. 77 % des personnes pensent que cette maladie constitue "un important problème de santé pour la population française". Les résultats montrent aussi une certaine méconnaissance puisqu'il n´y a qu´une personne sur trois (34 %) qui déclarent qu´il existe un traitement efficace contre l´hépatite C. Par ailleurs, 42 % considèrent qu´il existe une vaccination contre l'hépatite C, ce qui n'est pas le cas.