Hépatites : les pays africains s’engagent

18 Novembre 2014
569 lectures
Notez l'article : 
0
 

Le comité régional de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) pour l'Afrique a appelé, début novembre, les pays africains à élaborer des stratégies multisectorielles nationales coordonnées pour la prévention, le diagnostic et le traitement de l'hépatite virale. Les délégués ont invité les pays africains à sensibiliser les responsables politiques, les agents de santé et la population à l'hépatite virale, en particulier les groupes à haut risque, au moyen d'activités de promotion de la santé communautaire, indique l’agence de presse chinoise Xinhua. Les pays africains sont également invités à élargir l'accès au dépistage, aux conseils et au traitement pour le VHB et le VHC, et à inclure dans la liste des médicaments essentiels les médicaments pré-qualifiés par l'OMS pour le traitement de l'hépatite B et de l'hépatite C, et "à négocier des prix plus bas auprès des fabricants en utilisant les flexibilités qu'offrent les accords sur les aspects des droits de propriété intellectuelle qui touchent au commerce". L'Afrique enregistre la plus forte prévalence de l'hépatite B dans le monde, avec un taux d'infection de 8 % de la population. Près de 2 % de la population souffrent d'une infection chronique par l'hépatite C, alors que des flambées majeures d'hépatite A et d'hépatite E continuent de survenir sur le continent.