Héroïne d'ordonnance au Canada

27 Mai 2019
407 lectures
Notez l'article : 
0
 

L'héroïne d'ordonnance (diacétylmorphine) et l'hydromorphone injectable (médicament utilisé pour traiter les troubles graves liés à l'utilisation d'opioïdes chez les adultes) peuvent maintenant être utilisées au Canada pour le traitement des dépendances aux opioïdes, a annoncé le 17 mai Santé Canada. Comme l’explique La Presse, cette annonce a été bien accueillie par des experts-es de la prise en charge. « C'est difficile pour l'instant de savoir quels seront les impacts directs de l'annonce de Santé Canada. Mais c'est une excellente nouvelle », affirme ainisi la Dc Marie-Ève Goyer, cheffe médicale des continuums de services en dépendance et en itinérance au Centre intégré universitaire de santé et de service sociaux du Centre-Sud-de-l'Île-de-Montréal. Cette annonce a été faite par la ministre fédérale de la Santé, Ginette Petitpas Taylor. Les deux nouveaux produits s'ajoutent ainsi à la méthadone, à la suboxone et au kadian, les trois médicaments jusqu'à maintenant autorisés dans la lutte contre les dépendances aux opioïdes au pays. « Nous savons que les traitements actuels sont inefficaces dans certains cas. L'annonce d'aujourd'hui permet aux personnes atteintes de troubles liés à la consommation d'opioïdes d'accéder à deux nouvelles options de traitement qui sont fondées sur des données probantes », a expliqué la ministre Petitpas Taylor, citée par La Presse.