Hommage à Jessyca Saramiento

28 Février 2020
210 lectures
Notez l'article : 
0
 

Vous l'avez certainement vu dans l'actualité, les meurtres de femmes travailleuses du sexe continuent dans la région, notamment au Bois de Boulogne. Précarisées et rendues plus vulnérables par la loi de 2016, dite de pénalisation des clients, les travailleuses du sexe ont vu leurs agressions se multiplier exponentiellement. En augmentation aussi l’exposition aux risques face au VIH et aux IST du fait de conditions d’exercice plus difficiles. AIDES, aux côtés d’associations de défense des travailleurs-ses du sexe (Strass, Médecins du Monde, le Bus des Femmes, Acceptess T, etc.), continue de s'opposer à cette loi, et de demander au gouvernement le bilan, attendu depuis plus d'un an. Tout récemment, Jessyca Saramiento, travailleuse du sexe, trans et migrante, exerçant au bois de Boulogne, a été tuée, victime du « contexte social et législatif transphobe et putophobe ». Une manifestation est prévue à 16h, samedi 29 février au départ de la porte d'Auteuil, à l'initiative d'Acceptess T et du Strass afin de se recueillir, de rendre hommage à Jessyca Saramiento et de demander l’abrogation des lois menaçant la santé et la sécurité des travailleuses-eurs du sexe.