Homophobie : Bruxelles saisit la justice

4 Août 2022
1 573 lectures
Notez l'article : 
0
 

La Commission européenne a annoncé (15 juillet) avoir saisi la justice de l’Union Européenne contre la Hongrie à propos d’une loi interdisant la diffusion de contenus sur l’homosexualité auprès des mineurs-es, jugée discriminatoire à l’égard des personnes LGBT+. « La Commission considère que la loi viole les règles du marché intérieur, les droits fondamentaux des personnes (en particulier les personnes LGBT+) ainsi que (...) les valeurs de l’UE », indique un communiqué, cité par l’AFP. Il s’agit d’une nouvelle étape dans la procédure d’infraction lancée contre ce pays, qui peut conduire à une condamnation de la Cour de justice de l’UE, voire à des sanctions financières. La Hongrie a adopté en juin 2021 une loi interdisant « la représentation ou la promotion » de l’homosexualité et du changement de sexe auprès des mineurs, qui avait suscité des réactions indignées, notamment de la part de dirigeants européens. La présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen avait parlé de « honte » et l’exécutif européen avait lancé la procédure d’infraction en juillet 2021. La loi prend en effet prétexte d’une supposée protection des mineurs-es pour restreindre les droits des personnes LGBT. Le Premier ministre nationaliste et conservateur Viktor Orban, dont le pays est dans le collimateur de Bruxelles pour ses atteintes à l’Etat de droit, assure que la loi n’est pas homophobe et vise à « protéger les droits des enfants ». Les inquiétudes de la Commission sur l’État de droit (dont le respect du droit de la presse, lui aussi, très malmené dans le pays) sont aussi au cœur du blocage du plan de relance hongrois, d’un montant de 7,2 milliards d’euros de subventions européennes.