Homophobie : ça fait beaucoup !

28 Mars 2011
1 381 lectures
Notez l'article : 
0
 
sondage.jpg

"Au cours des dix dernières années", 31 % des homosexuels ou bisexuels interrogés affirment avoir été "agressés au moins une fois verbalement "en tant qu'homosexuel(le)", indique un  sondage Ifop pour le magazine Têtu (avril 2011). Dans ce sondage, 14 % de ces personnes - homos ou bis - disent avoir été victimes au moins une fois d'agressions physiques à caractère homophobe sur la même période. La proportion augmente pour les personnes qui sont exclusivement homos : ainsi, 48 % d'entre elles ont été victimes d'agressions verbales contre 12 % pour les bis, qui afficheraient généralement moins leur identité sexuelle. Comme le précise l’AFP, 24 % des personnes exclusivement homos disent avoir été victimes de violences physiques, contre 5 % pour les bis. "La propension à être agressée en tant qu'homosexuel(le)" varie aussi en fonction de l'âge, du niveau de vie, du sexe, du lieu d'habitation ou du positionnement politique, remarque l'Ifop. Ainsi, les victimes d'agressions homophobes sont le plus souvent jeunes : 44 % des moins de 25 ans disent avoir été agressés verbalement et 21 % physiquement. De même, les hommes sont plus souvent agressés que les femmes, verbalement (34 % contre 27 %) et physiquement (15 % contre 12 %). Les personnes aux revenus modestes sont davantage visées que les plus aisées : ils sont trois fois plus nombreux (22 % contre sept pour cent) à se dire victimes d'agressions physiques.
L'enquête a été réalisée du 1er au 24 février par questionnaire auto-administré en ligne, auprès d'un échantillon de 439 personnes gays, lesbiennes ou bisexuelles, issues d'un échantillon national représentatif de 6.867 Français de 18 ans et plus (soit 6,5% de la population française de 18 ans et plus).

 

Commentaires

Portrait de jean-rene

Pourquoi l'homophobie a-t-elle plus le droit de cité sur ce site de séropos, que la misogynie (hostilité aux femmes) ou la xénophobie (hostilité aux étrangers) alors que les femmes et les étrangers sont des populations aussi ciblées par le VIH que les gays ? Je pose cette question avec d'autant moins de scrupule que j'ai été pris à partie, il y a quelque temps, sur ce site pour avoir rappelé que beaucoup de séronautes avaient été victimes d'homophobie.
Portrait de frabro

La façon dont a été fait ce sondage et en particulier de lire les questions posées. J'aimerai notamment comprendre à partir de quand les sondés estiment qu'ils ont été agressés verbalement en tant qu'homosexuel, car le chiffre annoncé me parait très élevé.