Homophobie : démission d'un évêque

6 Septembre 2019
555 lectures
Notez l'article : 
0
 

Un évêque grec orthodoxe condamné en janvier dernier pour incitation à la violence homophobe a mis fin à ses fonctions après plus de quatre décennies en poste, ont rapporté les médias grecs, cités par l’AFP. Agé de 81 ans, l’évêque Amvrosios avait qualifié, en 2015, les homosexuels de « lie de la société ». Il avait appelé à leur « cracher dessus » et à les « noircir (de coups) », dans une adresse écrite à ses fidèles qui avait été également publiée sur Internet. Poursuivi pour incitation à la violence homophobe et abus de ses fonctions, le premier procès de ce genre impliquant un représentant de l'Église orthodoxe dans le pays, il avait été relaxé en mars 2018 par la cour pénale d'Aigion. La décision avait été justifiée au nom d'un droit à la libre expression des hommes d'Église, dans un pays où celle-ci, non-séparée de l'État, jouit d'une forte influence. Mais cette décision avait suscité une vague de critiques parmi les défenseurs des droits de l'homme, ainsi qu'au centre et à gauche du spectre politique, et le parquet avait fait appel. En deuxième instance, il avait été condamné à une peine de sept mois de prison dont trois avec sursis.