Homophobie : Jean-Luc Romero porte plainte

23 Octobre 2013
4 090 lectures
Notez l'article : 
5
 

Acharnement homophobe et appel à la mort sur Twitter ont décidé Jean-Luc Romero à saisir le procureur de la République d’une plainte. Dans un communiqué, l’homme politique et militant a également interpellé les ministres. "Les réseaux sociaux ne sont pas le Far West ! La liberté d’expression ne peut supporter les appels au meurtre !", explique-t-il. Ce n’est pas la première fois que Jean-Luc Romero est la cible de propos homophobes. "Cet acharnement homophobe s’est considérablement aggravé depuis mon récent mariage, les personnes trouvant dans l’anonymat des réseaux sociaux un parfait défouloir à leurs détestables opinions. Globalement, cette situation individuelle trouve un écho très fort dans la société française puisque ce déferlement homophobe est un constat très clair dressé par toutes et tous, et ce depuis le débat sur l’ouverture du mariage pour toutes et tous. C’est dans cette optique et parce que le gouvernement doit se positionner sur cette question, que [Jean-Luc Romero] a également décidé de saisir les ministres concernés :  Manuel Valls, ministre de l’intérieur, Christine Taubira, garde des Sceaux, et Najat Vallaud-Belkacem, ministre du droits de femmes et porte-parole du gouvernement", explique le communiqué. Par ailleurs, Jean-Luc Romero appelle enfin la société Twitter à "lutter contre ces dérives qui ne relèvent en rien de la liberté d’expression même au sens le plus libéral du terme".

Commentaires

Portrait de Muffin64

Eh bien la disance pas pour moi au jour d'aujourd'hui, Anti-mariage gay, homophobie, serophobie, menaces de mort. Vive notre société en 2013. Mais je ne vais pas me cacher non plus....

Portrait de croquant

j ai  envoyé qu en a moi de tels propos postés sur facebook a sos homophobies, pas de news...

quand je pense que des gens se font virer seulement quand ils traitent leurs boss de con sur fesseb.

pénalité et lois a deux vitessesUndecided