Homophobie : La Norvège s’excuse

27 Avril 2022
708 lectures
Notez l'article : 
0
 

Le gouvernement norvégien a présenté (20 avril) ses excuses officielles aux personnes homosexuelles à la veille du 50e anniversaire de la dépénalisation de l’homosexualité dans ce pays scandinave, indique l’AFP. Pendant des dizaines d’années, plusieurs centaines de citoyens-nes ont été emprisonné-es et discriminés-es du fait de leur orientation sexuelle. « Je tiens au nom du gouvernement norvégien à demander pardon parce que des personnes homosexuelles ont été traitées comme des criminelles par les autorités norvégiennes », a déclaré le premier ministre travailliste, Jonas Gahr Støre. Selon le gouvernement, 119 hommes ont été condamnés en Norvège entre 1902 et 1950 pour avoir eu des rapports sexuels avec d’autres hommes, en vertu d’un paragraphe du Code pénal, finalement supprimé le 21 avril 1972. « La loi avait une valeur symbolique importante et a fait que des homosexuels ont été exposés à de multiples condamnations, discriminations, calomnies et chantages », a reconnu le gouvernement dans un communiqué. « Criminaliser et poursuivre des gens pour leur vie amoureuse, traiter (médicalement) des gens en bonne santé, priver ces gens d’opportunités de carrière et de travail sont des violations graves de nos valeurs », a-t-il ajouté. Les militants-es des droits LGBTse sont félicités-es de ces excuses officielles, tout en pointant des domaines restant à améliorer : l’interdiction des thérapies de conversion, l’introduction d’un troisième sexe juridique, l’accès aux soins pour les personnes transgenres, etc.