(Homo)sexualité et manuel : Grand dieu non !

3 Septembre 2011
678 lectures
Notez l'article : 
0
 
drapeau_gay.png

Cela ne passe pas ! L’introduction d’un chapitre "Devenir homme ou femme" dans les manuels de SVT [Sciences de la vie et de la Terre, ndlr] de première L et ES, évoquant par là homosexualité et transsexualité, a hérissé les poils de la communauté catholique. Branle-bible de combat ! Familles de France et d’autres associations politiques et religieuses appellent à la suppression de cette partie du programme, voire au boycott des éditeurs l’ayant introduit. Une lettre a été adressée au Président de la République, contestant la théorie du genre, "contestable" et orientant les jeunes vers "des expériences sexuelles diverses, considérant que le sexe social est plus important que le sexe biologique". Pourtant, l’introduction des notions d’identité sexuelle et d’orientation sexuelle résulte d’une directive sur l’enseignement, publiée le 30 septembre 2010. Le ministère de l’Education Nationale n’apprécie guère cette polémique, pour un programme qui "se contente d’affirmer la distinction entre l’identité sexuelle, qui relève de la sphère publique, et l’orientation sexuelle, qui relève de la sphère privée, dans le but de lutter contre les préjugés". Correspondre ainsi aux valeurs républicaines selon Luc Chatel, ministre du même ministère. Les cinq éditeurs, eux, affirment avoir simplement abordé une notion du programme, de manière neutre, sur un sujet de société déjà débattu et médiatisé.