Hôpital : appel à mobilisation

3 Décembre 2021
247 lectures
Notez l'article : 
0
 

Alors que la cinquième vague de Covid-19 submerge la France et que la menace du variant Omicrom se rapproche, le collectif Inter-Urgences alerte sur des fermetures en série de lits, de services et de structures qui mettent en danger le fonctionnement des hôpitaux publics. Le collectif annonce rejoindre l’appel des Collectifs de défense des hôpitaux de Mayenne et du Comité de défense des Hôpitaux Bichat et Beaujon pour une mobilisation le 4 décembre à Paris et en régions. « L’illusion de l’attractivité issue du Ségur de la santé ne fait plus de doute. Si on ne peut réellement quantifier le nombre de fermetures de lits, le Ségur et ses (fausses) promesses sont un échec », dénonce le Collectif Inter-Urgences. Et d’ajouter : « En conséquence, les infirmiers fraîchement diplômés ont préféré les centres de vaccinations ou l'intérim : mieux rémunérés et dont les conditions de travail et de planning ne sont pas comparables à celles du milieu hospitalier (…). Le ministre de la Santé se dit « surpris » du départ d’étudiants infirmiers. Ces deux dernières années, ils ont sacrifié la qualité de leur formation et de leur vie privée pour pallier aux carences de personnels et de moyens des hôpitaux ».  « Non Monsieur Véran, ce n’est pas la Covid qui nous épuise, mais bien vous et votre volonté de maintenir le cap de destruction de l'hôpital public. Ce ne sont pas les infirmiers qui abandonnent l’hôpital mais bien votre politique de santé qui les chasse », conclue le collectif Inter-Urgences.