Hôpitaux et cliniques : le gouvernement baisse les tarifs

13 Mars 2013
1 496 lectures
Notez l'article : 
0
 

Le ministère de la Santé a annoncé jeudi 28 février une baisse des tarifs versés aux hôpitaux et aux cliniques pour les actes qu'ils réalisent, de façon à respecter les objectifs de dépenses de santé pour 2013. Les hôpitaux étant financés à 66 % en fonction de leur activité (T2A : tarification à l’activité), et cette activité ayant tendance à croître davantage que celle des cliniques privées, le ministère a décidé une baisse de 0,84 % des tarifs hospitaliers de prise en charge des personnes et de 0,21 % de ceux des cliniques, indique le ministère dans un communiqué. Selon les estimations du ministère, l'activité hospitalière devrait croître de 2,8 % dans le secteur public et de 2 % dans le secteur privé. La baisse des tarifs est de nature à mécontenter la Fédération hospitalière de France (FHF) qui a fait campagne ces dernières semaines contre une telle éventualité, d'autant que la baisse imposée aux hôpitaux publics est plus forte que celle imposée aux cliniques. En revanche, les enveloppes budgétaires dites Migac, subventions accordées essentiellement aux hôpitaux pour des missions de service public, vont augmenter de 2,31 % à 8,5 milliards d'euros et ne seront pas gelées une grande partie de l'année, comme le pratiquait le gouvernement précédent en vue d'éviter un dérapage des dépenses hospitalières, indique l’AFP.