HPV et vaccin : une thèse a besoin de vous

3 Novembre 2018
1 602 lectures
Notez l'article : 
0
 

Benoit Petit, interne en médecine générale à Grenoble, réalise dans le cadre de sa thèse de médecine une étude sur la perception de la vaccination anti-papillomavirus (anti-HPV) chez les hommes ayant des relations avec des hommes (de façon occasionnelle ou exclusive), via un questionnaire diffusé en ligne. « Ce vaccin reste encore peu pratiqué malgré les recommandations auprès des hommes concernés », note le médecin, dont les travaux visent justement à en comprendre les raisons. Si vous êtes un homme ou un jeune homme, et avez de façon occasionnelle ou exclusive des relations sexuelles avec des hommes, vous pouvez compléter ce questionnaire de manière anonyme et sans obligation. Il faut compter cinq minutes pour renseigner ce questionnaire. « Les données du questionnaire seront traitées conformément à la loi Informatique et Liberté par le Pr Olivier Épaulard (CHU Grenoble-Alpes, France, spécialiste du VIH), directeur de thèse de Benoit Petit, pour répondre à l’objectif visé. Aucun lien ne pourra être fait entre les réponses et votre identité », indique les auteurs du projet.