IDF, premier désert médical français

14 Juillet 2019
300 lectures
Notez l'article : 
0
 

Cela pourra surprendre, mais le « premier désert médical français », c’est l’Île-de-France. À quelques kilomètres de la capitale, de nombreuses communes manquent de médecins, un phénomène paradoxal dans la région la plus riche et peuplée du pays, qui risque de s'accentuer dans les prochaines années. Ce sont, en effet, pas moins de 4,4 millions de Franciliens-nes qui « n'ont pas accès à un généraliste comme ils-elles le devraient », soit 37 % de la population, explique Didier Jaffre, directeur de l'offre de soins à l'Agence régionale de santé (ARS), cité par l’AFP (6 juillet). « En quantité », la région est « l'endroit où vous avez le plus de médecins », mais, « rapporté à la population, nous sommes le premier désert médical français ». Auparavant richement dotée en praticiens-nes, l'Île-de-France perd des soignants-es : en dix ans, elle a vu partir 2 000 médecins généralistes. Et le phénomène « concerne toutes les professions de santé, infirmiers, aides-soignants, manipulateurs radio, etc. », souligne Didier Jaffre. À court terme, il y a bien « urgence » puisque 48 % des médecins libéraux franciliens ont plus de 60 ans, ce sont donc « la moitié des généralistes qui vont partir dans les cinq ans ». « Un médecin traitant a en moyenne entre 1 500 et 2 000 patients-es en Île-de-France", ajoute Alexandre Grenier, directeur général de l'URPS (Union régionale des professionnels de santé).  Parmi les raisons évoquées pour expliquer une telle désertification : des conditions d'exercice parfois difficiles, avec une activité soutenue dans une région fortement peuplée où certains-es patients-es sont en situation de grande précarité. À cela s'ajoute la spécificité de la vie en Île-de-France, le prix du logement, les transports, qui poussent certains-es soignants-es à partir.

Commentaires

Portrait de hich63

Lamentable situation dans un pays comme la France ...le pays des droits de l'homme .....Mais bien sur l'ile de France n'est pas Paris et ses quartiers commodes et chics