Il est "suicidaire" de réduire l'argent pour la santé

28 Mai 2009
524 lectures
Notez l'article : 
0
 
ban_ki-moon-l.jpg

Le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a jugé, 20 mai, qu'il était "suicidaire" de réduire les investissements dans le secteur de la santé en temps de crise. "Réduire les investissements dans le secteur de la santé en temps de récession est non seulement inacceptable d'un point de vue moral, mais aussi suicidaire d'un point de vue économique", a affirmé le patron, de l'ONU à l'occasion de l'assemblée générale de l'Organisation mondiale de la santé. Selon lui, la crise ne devrait pas servir de prétexte à la réduction des financements de la santé. "Si nous rencontrons des difficultés dans le domaine de la santé, nous ne pouvons pas interrompre notre travail puis le reprendre là où nous l'avons laissé", a-t-il ajouté."Il n'y a pas de point mort. Soit nous progressons, soit nous reculons."