Impact social de la Prep chez les gays

15 Février 2018
289 lectures
Notez l'article : 
0
 

Des chercheurs canadiens ont souhaité connaître l’impact social de la Prep (prophylaxie pré-exposition) dans la vie de certains hommes gay de Toronto. Ils ont interrogé des utilisateurs de la première heure sur leurs expériences de la Prep. Comme le pointe Catie qui a consacré un article à cette étude : les hommes interrogés ont indiqué que la Prep les faisait se sentir "fiers" et "libérés". Autre constat : une forme de stigmatisation et l’expression de jugements défavorables concernant la Prep poussaient certains utilisateurs à cacher le fait qu’ils prenaient la Prep. Les entrevues conduites par les chercheurs "ont révélé (…) qu'une forte proportion des hommes éprouvaient le besoin de cacher leur utilisation de la Prep à leurs amis, à leur famille et à leurs partenaires sexuels à cause des attitudes à l'égard de la Prep. Lorsque les hommes dévoilaient leur utilisation de la Prep, cela provoquait habituellement des réactions négatives et complexes au sein de leurs réseaux sociaux. Toutefois, la Prep permettait aussi aux hommes de connaître un sentiment de normalité lors de leurs relations sexuelles ; les hommes trouvaient le sexe exempt de peur, et il devenait par conséquent "excitant et agréable", indique le site Catie.