Incivo : arrêt de commercialisation fin avril 2015

13 Février 2015
4 049 lectures
Notez l'article : 
0
 

A partir du 30 avril 2015, le médicament anti-VHC Incivo (télaprévir) sera retiré du marché définitivement. L'arrêt de commercialisation de cette antiprotéase de première génération (utilisée en association avec l’Interféron et la ribavirine) s’explique par la mise à disposition de nouveaux traitements de l'hépatite C (antiviraux à action directe comme Sovaldi, Harvoni, Olysio, Daklinza…) présentant une meilleure efficacité, une meilleure sécurité d'emploi et une meilleure tolérance. L’arrêt est aussi la conséquence logique d’une décision de la Haute autorité de santé (HAS) qui indique qu’Incivo (télaprévir) et Victrelis (bocéprévir) ne sont plus recommandés dans le traitement de l'hépatite C chronique par le VHC de génotype 1. Les médecins prescripteurs ont jusqu’à cette date pour mettre en place un traitement alternatif chez les personnes traitées avec Incivo. Il leur est recommandé, bien sûr, de ne plus démarrer de nouveaux traitements avec cette molécule. Victrelis (bocéprévir) va connaître le même sort, mais on ne connaît pas encore la date d’arrête de sa commercialisation.