Inde : le refus de traitement anti-VIH est interdit

7 Octobre 2008
746 lectures
Notez l'article : 
5
 
danseuse.png

Une récente décision de la Cour suprême indienne a donné raison aux autorités de santé qui ont décidé que les professionnels de santé (secteur public comme secteur privé) ne pouvaient, en aucun cas, refuser de délivrer des traitements anti-VIH aux personnes séropositives. La cour affirme même que les professionnels de santé ont l'obligation de le faire de "façon professionnelle, en traitant les personnes avec dignité et soin" et cela sans "discrimination, ni stigmatisation". Cette décision devrait permettre aux autorités de santé de sanctionner tous les refus de soins et de permettre une prise en charge de toutes les personnes concernées. En 2006, ONUSIDA estimait que 2,6 millions de personnes vivaient avec le VIH.