Indonésie : les préservatifs interdits à la vente en supérettes ?

29 Novembre 2015
2 412 lectures
Notez l'article : 
0
 

C’est le genre de nouvelles qui tombent à point à l’approche du 1er décembre. Un district d'Indonésie, le Belopa, "très attaché à la religion islamique" va interdire la vente de préservatifs dans les supérettes, indique une dépêche de l’AFP. Dommage ! Mais pourquoi ? "Nous sommes préoccupés par l'augmentation des relations sexuelles avant le mariage chez les adolescents", explique Andi Mudzakkar, un responsable du district du Belopa. Du coup, les autorités locales qui entendent mettre un terme aux relations sexuelles avant le mariage ont décidé d’interdire la vente de capotes en supérettes. La notification va être envoyée aux magasins. Les autorités locales effectueront des contrôles dans les supérettes du district, les fautives risquent la fermeture. Les préservatifs pourront toujours être vendus dans les pharmacies du district, mais seulement pour les adolescents de plus de 17 ans. Une organisation locale de lutte contre le sida a critiquée cette mesure. Les autorités locales feraient mieux de "promouvoir l'éducation sexuelle précoce, de manière à ce que les adolescents sachent comment être responsables et se protéger", a déclaré Yakub Gunawan, militant de l'ONG Institut rouge, cité par l’AFP.