Injection supervisée : bientôt une salle à Paris ?

2 Septembre 2012
540 lectures
Notez l'article : 
0
 
Injection.jpg

C’est par un courrier (daté de mai 2012, mais rendu public cet été) que les associations Gaia et Médecins du Monde ont annoncé leur intention de mettre en place une salle de consommation à moindre risque d’ici la fin 2012 à Paris. Dans leur courrier, les associations avancent que "le débat sur les salles de consommation a été lancé en France depuis près d’une vingtaine d’années". Elles rappellent aussi que le contexte a beaucoup changé y compris sur le champ politique. Ainsi, le Conseil de Paris s’est-il prononcé le 19 octobre 2010 en faveur de l’expérimentation d’au moins une salle de consommation supervisée de drogues". Comme l’explique Pierre Chappard, coordinateur du Réseau Français de Réduction des Risques, cette initiative a un double objectif : "Donner un signal fort aux acteurs et décideurs qu’il est temps de passé à l’acte, et concevoir une modalité opérationnelle qui permette d’innover dans les contenus de ce type de salle. Cette lettre a constitué un point de départ pour réunir les acteurs parisiens début juillet, sous l’égide du Réseau Français de RDR, pour évoquer le dispositif de salles de consommation à mettre en place en région parisienne", indique Pierre Chappard. "En effet, une salle de consommation dans la capitale est un début, mais ce n’est pas suffisant. D’autres acteurs devront aussi s’engager, avec des modalités différentes". Le Réseau Français de RDR rappelle aussi que des acteurs marseillais et bordelais se préparent également activement à la mise en place d’un dispositif de salles de consommation propre à leur environnement local.