Injections supervisées : deux sites pour Ottawa

2 Mai 2012
501 lectures
Notez l'article : 
0
 
drapeau-canada.jpg

La Ville d'Ottawa a besoin de deux sites d'injection supervisée pour réduire le nombre d'infections au VIH et à l'hépatite C chez les personnes consommatrices de drogues, affirment des chercheurs de l'Université de Toronto et de l'Hôpital Saint-Michael. Leur étude présente plusieurs scénarios, y compris la mise sur pied de cliniques mobiles. Aucun site précis n'est identifié pour l'établissement des deux sites dans la capitale, rapporte le journal québécois "Le Droit". L'étude a été commandée par la Ville de Toronto qui entend prendre en compte cet objectif de santé publique. Les chercheurs rappellent qu'à Vancouver, le centre d'injection supervisée Insite a permis de diminuer le partage d'aiguilles souillées, les surdoses de drogue et les injections en public.