Intensifier les efforts communs vers zéro discrimination

22 Juin 2014
692 lectures
Notez l'article : 
5
 

L'ONUSIDA et l'Organisation internationale de droit du développement (OIDD) ont signé, début juin, un accord de coopération pour travailler ensemble dans la lutte contre la discrimination liée au VIH. "Les activités de coopération porteront sur la création d'un environnement juridique qui soutienne l'accès à la santé et la promotion de la non-discrimination pour les populations vulnérables vivant avec et affectées par le VIH. Les activités comprendront le renforcement de la capacité juridique nationale, dans les secteurs de la santé et de la justice, des ministères et des organisations de la société civile, à examiner les lois punitives qui entravent l'accès aux services de prévention du VIH, de traitement et de soins", indiquent les deux organisations dans leur communiqué. "Des lois protectrices, dotées de ressources suffisantes et renforcées, contribuent à élargir l'accès aux services sanitaires et sociaux, à améliorer la qualité et l'efficacité des services et la protection des personnes vivant avec le VIH ou vulnérables au VIH contre la stigmatisation, la discrimination et la violence", notent les deux organisations. En 2012, les gouvernements nationaux dans 60 % des pays ont signalé l'existence de lois, règlements ou politiques qui font obstacle à une prévention efficace du VIH, au traitement, aux soins et au soutien des populations à risque et des groupes vulnérables.

Commentaires

Portrait de ALBATROP

En Colombie la délivrance des médicaments est assujétie tous les mois à l'obtention d'un accord préalable de la caisse d'assurance maladie concernée (Cette caisse peut être différente en fonction des corporations). Dans la pratique cet accord arrive souvent trop tard et laisse ainsi beaucoup de malades sans traitements durant plusieurs jours ou semaines.