IST : le rapport suisse qui dit tout !

20 Novembre 2019
219 lectures
Notez l'article : 
0
 

Le nombre de cas de VIH diagnostiqués atteint un niveau historiquement bas grâce au dépistage et au traitement précoce : en 2018, 425 nouveaux cas ont été signalés à l’OFSP (Office fédéral de la santé publique), soit 4,5 % de moins qu’en 2017. La prophylaxie pré-exposition contre le VIH (Prep) a certainement aussi contribué à ce recul, estime l’OFSP. Le nombre de diagnostics de gonorrhée a massivement augmenté. Comme l’année précédente, cette augmentation s’explique principalement par l’élargissement des tests aux infections asymptomatiques.