J'arrête de fumer !

2 Avril 2013
1 355 lectures
Notez l'article : 
5
 

Une récente étude danoise a montré que le tabagisme influe plus sur l'espérance de vie des personnes vivant avec le VIH que l'infection à VIH elle-même. Les maladies potentiellement liées au tabagisme, comme les maladies cardio-vasculaires et les cancers, sont plus fréquentes chez les personnes vivant avec le VIH sachant qu'on compte 50 % de fumeurs parmi elles contre 32 % dans la population générale. L'arrêt du tabac est donc un véritable enjeu de santé chez les personnes séropositives. Alors qu'est-ce qui pourrait donner envie d'arrêter de fumer ? Un clip de prévention, un poumon encore plus noir sur la totalité du paquet de cigarettes, des messages plus trash, le bilan financier de l'industrie de la cigarette, des économies substantielles au quotidien, un mieux être, une meilleure qualité de vie ? La clope elle vous hante ou vous la fumez en paix ? Vous souhaitez arrêter mais comment s'y prendre ? Mutualisons et partageons nos expériences pour se motiver et pourquoi pas pour y arriver... ce soir sur le chat, dans le salon thématique, et discutons volutes dès 21 heures.

Commentaires

Portrait de Kio

mais hic pour arrêter via des médoc ... compatible avec la TTT ?

Portrait de vichenzo


N'oubliez pas, si vous souhaitez proposer des sujets pour les prochains chats thématiques, c'est dans ce forum qu'il faut soumettre vos idées.


L’arrêt du tabac n’est pas chose aisée, surtout si l’on fume depuis des années. Pourtant le bénéfice de l’arrêt sur la santé n’est plus à prouver (retour de l’odorat et du goût, meilleure respiration et endurance, baisse des risques de maladies cardio-vasculaires, etc.). Cependant pour la plupart des séronautes présents le bénéfice sur la santé est la deuxième motivation, la première motivation pour arrêter de fumer étant le coût élevé du tabac : "depuis que j’ai arrêté, je fais une économie de 100 euros par mois, donc 1 200 euros par an", "ce qui m’emmerde c’est plus le fric que je dépense, déjà que je ne suis pas riche", "si demain les clopes prennent 25 % je réfléchirais sérieusement à arrêter".


Le tabac va aussi souvent de pair avec l’alcool et/ou le café matinal, ce qui rend l’arrêt d’autant plus difficile : "un café sans clope, pour moi c’est dur", "une coupette de champagne et une clope hummm..."


Le tabac est aussi utilisé pour fumer des joins ce qui peut rendre l’arrêt compliqué si on ne souhaite pas arrêter le cannabis : "j’aimerais arrêter la clope, mais pas les pétards, et je ne sais pas trop comment faire".


Pour les séronautes les autres freins à l’arrêt de la cigarette sont la peur de grossir : "l’idée de prendre du poids peut carrément me faire flipper", l’effet apaisant que procure la cigarette : "j’aime l’effet déstressant de la clope quand ça ne va pas bien", la peur du sevrage : "j’ai peur de me sentir différent sans la clope, on ressent les choses différemment", "je pense qu’il faut être bien dans sa tête pour entreprendre le sevrage".


Un séronaute a essayé l’hypnose pour arrêter de fumer, mais sans succès. L’acupuncture peut aussi aider, cependant aucun séronaute n’a eu recours à cette technique.


La cigarette électronique peut être un premier pas pour stopper la clope : "je connais plein de gens qui arrêtent avec la cigarette électronique". Attention cependant avec la cigarette électronique, car elle ne permet pas un sevrage de la dépendance au geste et, à l’heure actuelle, il n’y a aucune études prouvant l’innocuité de ces produits.


Les patchs aussi peuvent être un moyen de se sevrer du tabac : "moi les patchs ça m’a beaucoup aidé, et là je les ai arrêtés et ça va nickel, plus de grosses envies de fumer ou quoi que se soit". Cependant il faut faire attention car seulement la première boite est remboursée par la sécurité sociale, le reste étant à la charge de la personne. Après il faut se renseigner auprès de sa mutuelle.


Selon les séronautes, il faudrait plus de campagnes de prévention et une meilleure prise en charge par l'Assurance maladie.


Un rappel a été fait sur la Maison de Vie de Carpentras, car cette dernière propose des séjours pour les personnes séropositives qui désirent arrêter de fumer.


Et vous quelles seraient vos motivations pour arrêter la clope ?

Avez-vous des trucs et astuces à partager ?


C'est à vous !