"Je suis séropositif" : la campagne 2012 de la COCQ-SIDA

4 Décembre 2012
3 004 lectures
Notez l'article : 
5
 

A l’occasion du 1er décembre 2012, la COCQ-SIDA a lancé sa troisième édition de sa campagne "C’est le sida qu’il faut exclure, pas les séropositifs". Pour cette campagne et pour la première fois, ce sont des hommes et femmes vivant avec le VIH qui "s’affichent pour la journée mondiale contre le sida". Cette campagne 2012 a été lancée le 29 novembre lors de conférences de presse tenues à Montréal, Québec, Gatineau et Trois-Rivières, en présence des têtes d’affiche et de représentants d’organismes-membres de la Coalition. Dans un communiqué, Ken Monteith, directeur général de la COCQ-SIDA, explique : "Nous sommes très reconnaissants à nos porte-parole d’avoir accepté de s’afficher dans le cadre de notre campagne "Je suis séropositif". Ces personnes prouvent que les hommes et les femmes vivant avec le VIH/sida sont des citoyens à part entière contribuant à faire avancer le Québec. Quand on les exclut, c’est tout le monde qui se prive de leurs talents et de ce qu’ils ont à apporter. En répondant à notre appel, nos porte-parole offrent un message de tolérance et de respect et démontrent que c’est véritablement le sida qu’il faut exclure, pas les séropositifs". Cette Campagne 2012 "Je suis séropositif" s’articule autour des portraits de cinq personnes vivant avec le VIH/sida, provenant de différents milieux et régions du Québec. Il y a Bruno, à Montréal, organisateur communautaire et séropositif, Donald, à Québec, chanteur et séropositif, Emelyne, Montréal, militante dans la prévention en toxicomanie et séropositive, Jacques, à Victoriaville, grand-père et séropositif et Yves, dans l’Outaouais, non-voyant, mordu de lecture et séropositif. C’est la première fois que la campagne présente le portrait de personnes vivant avec le VIH/sida. Le public est invité à découvrir sur le blog de la campagne www.jesuisseropo.org, les capsules web des cinq porte-parole, et plus encore.