Jeunes et VIH en Thaïlande

20 Février 2020
615 lectures
Notez l'article : 
0
 

Environ 24 000 jeunes entre 15 et 24 ans vivent avec le VIH en Thaïlande. En 2018, ces jeunes représentaient près de la moitié des 6 400 nouvelles infections au VIH dans le pays, indique un communiqué de l’Onusida. Pourtant, la Thaïlande a réalisé d’énormes progrès dans sa riposte au sida, notamment en intégrant la gratuité de la thérapie antirétrovirale à sa couverture sanitaire universelle. Mais les adolescents-es et les jeunes adultes vivant avec le VIH n’ont souvent pas accès aux soins ou manquent de soutien pour suivre leur traitement, notamment face aux difficultés comme l’auto-stigmatisation, la stigmatisation et la discrimination ou encore le passage entre les soins destinés aux enfants et ceux pour les adultes. Face à cette situation, différentes ONG en partenariat avec l’Unicef (Fonds des Nations Unies pour l’enfance) se sont associées pour y remédier. Elles ont constitué un réseau dont l’objectif principal consiste à favoriser l’autonomie des adolescents-es et des jeunes adultes vivant avec le VIH « afin d'en faire les acteurs et les actrices des changements souhaités dans leur vie ». « Ce programme a été conçu pour fournir des services d’informations, des formations portant sur des compétences de la vie courante, ainsi qu’une assistance par et pour les ados et les jeunes vivant avec le VIH », indique l’Onusida. Le réseau forme des jeunes responsables pour conseiller des personnes de leur âge vivant avec le VIH et les mettre en contact avec les établissements de santé, les hôpitaux et les services dirigés par les communautés afin de leur fournir un traitement et des soins contre le VIH.