Juluca, bithérapie en un comprimé approuvée

25 Novembre 2017
2 125 lectures
Notez l'article : 
4
 
0

La FDA (Food and drug administration, l’équivalent américain de l’Agence du médicament en France) a approuvé la première bithérapie en un comprimé unique pour certaines personnes vivant avec le VIH (type 1). Il s’agit de Juluca, fabriqué par ViiV Healthcare, comprimé à doses fixes associant dolutégravir (Tivicay, ViiV Healthcare) et rilpivirine (Edurant, Janssen). Ce traitement est indiqué pour les personnes adultes qui sont en charge virale indétectable depuis au moins six mois, qui n’ont pas connu d’échec à un précédent traitement et dont le virus n’a pas de résistances connues à un des composants de Juluca. Ce médicament n’a pas encore d’approbation pour l’Europe, il n’est donc pas accessible en France. "Limiter le nombre de médicaments dans toute stratégie de traitement du VIH peut contribuer à réduire la toxicité pour les patient-e-s", a indiqué le Dr Debra Birnkrant, directrice de la division des médicaments antiviraux à la FDA. Comme tous les médicaments, Juluca peut occasionner des effets indésirables. Les plus fréquents étaient des diarrhées et des maux de taux ; les plus rares : des réactions allergiques (peau), des perturbations du foie, de la dépression et des sautes d’humeur. Juluca ne doit pas être prescrit en association avec d’autres ARV et peut avoir des interactions avec d’autres médicaments. ViiV Healthcare a également déposé un dossier de demande d'AMM (autorisation de mise sur le marché) auprès de l'agence européenne du médicament (EMA). Elle est en cours d'instruction.