Justice : Steve B. plaide coupable

13 Septembre 2013
634 lectures
Notez l'article : 
0
 

Son procès devait s’ouvrir le 16 septembre ; la justice québécoise avait même prévu deux semaines d’audience. Finalement, Steve B, poursuivi pour quinze chefs d’accusation d’agression sexuelle grave et quinze chefs de voies de fait grave, a décidé de plaider coupable dans ces quinze affaires. Quinze anciens partenaires ont déposé, chacun, deux plaintes. La Justice reproche à Steve B. gay, âgé de 35 ans et vivant avec le VIH, de ne pas avoir fait état de sa séropositivité (ça, c’est voie de fait grave) et d’avoir eu des rapports sexuels sans protections (ça, c’est agression sexuelle grave) avec quinze personnes. Pour la justice, les rapports sexuels sans protection sont à entendre comme sans préservatifs – le traitement anti-VIH n’est pas pris en compte. Steve B. cherchait explicitement des partenaires qui acceptaient des relations sans préservatifs. L’enquête indique que Steve B. disait à ses partenaires être "clean". En plaidant ainsi coupable, Steve B. reconnaît qu’il a mis la vie d’autrui en danger. Parmi les quinze anciens partenaires ayant déposé plainte, un est séropositif. Reste que la justice ne semble pas en mesure d’apporter la preuve que la contamination serait du fait de Steve B, indique le journal québécois "Le Soleil" (6 septembre). Arrêté en 2010, Steve B. a passé neuf mois en détention provisoire. Il avait été remis en liberté avant son procès. Il n’y aura donc pas de procès, la cour fixera, après discussion entre les avocats des différentes parties, la sanction. Le jugement est attendu pour janvier 2014.