La Chine en attente d'AAD contre le VHC

2 Mars 2018
326 lectures
Notez l'article : 
0
 

La Chine compte près de dix millions de personnes d'hépatite C. En 2017, environ 240 000 nouveaux cas ont été diagnostiqués. Le traitement standard en Chine contre l'hépatite C, l’interféron pégylée, est inefficace dans un grand nombre de situations et a des effets indésirables importants, une faible tolérance et un cycle de soins long, entraînant un faible taux de traitement et des échecs thérapeutiques. Depuis l’arrivée des AAD (antiviraux à action directe), ce n’est plus le traitement de référence. En 2017, plusieurs nouveaux traitements de l'hépatite C ont été approuvés par l'autorité chinoise de la santé, indique le site Xinhua (21 février). Zhuang Hui, de l'Académie d'ingénierie de Chine et directeur honoraire de la Société chinoise pour l'hépatologie, espère qu'ils seront couverts par l'assurance santé chinoise le plus tôt possible.