La Croatie offre davantage de droits aux unions homosexuelles

10 Août 2014
791 lectures
Notez l'article : 
0
 

Le Parlement croate a adopté (15 juillet) une loi qui aligne les droits des unions de même sexe et hétéros, sauf en matière d'adoption. Les associations locales pour la défense des droits LGBT ont salué l'adoption de cette loi dans ce pays où la puissante Église catholique jouit d'une influence particulière sur le gouvernement et la société. La Croatie est devenu le 28ème membre de l'Union Européenne en juillet 2013. "La Croatie a fait un pas historique en avant et se place ainsi aux côtés de pays qui ont déjà réglé cette question", a expliqué à l'AFP, Iva Tomecic, rédacteur en chef du site d'information CroL pour la protection des droits de la communauté LGBT. "Désormais, les couples homosexuels et hétérosexuels peuvent gérer leurs unions (...) sachant que le pays dans lequel ils vivent, travaillent et paient les impôts les traite comme des citoyens égaux", s'est-elle réjouie. La nouvelle loi accorde aux unions de même sexe des droits en matière de sécurité sociale, d'assurance maladie, d'assurance retraite, d'héritage et d'autres avantages du droit civil dont bénéficient les unions hétéros. En revanche, l'adoption des enfants reste interdite pour des couples de même sexe. Lors d'un référendum soutenu par l'Église catholique, les Croates ont voté, en 2013, en faveur d'une révision de la Constitution pour empêcher le mariage de couples de même sexe. Le gouvernement entend néanmoins modifier la législation afin d'éliminer un possible sentiment d'inégalité qui pourrait être ressenti par des homosexuels en raison de la définition du mariage.