La disance, et vous ?

7 Octobre 2014
3 119 lectures
Notez l'article : 
5
 
0

Hier avait lieu la journée nationale de la Disance. Cette année, pour sa 3e édition, la Disance a pris ses quartiers au Louxor autour du film Vivant ! "C’est l’histoire de cinq garçons qui vont se retrouver ensemble le temps d’un saut en parachute, le temps de croiser leur parcours de vie et de nous livrer un peu de leur histoire... Leur point commun : la vie avec le VIH". Le dire pour rester vivant… Et vous, que pensez-vous de la Disance ? Que faut-il pour être prêt-e à faire le grand saut ?
Venez en discuter ce soir sur la chat thématique à partir de 21h en compagnie d'Emilie.

Commentaires

Portrait de Emilie-seronet

La disance a mobilisé beaucoup de séronautes et balayé différents sujets lors du chat thématique.

Tout d'abord, tout le monde s'accorde à dire que plus on parlera, moins il y aura de discriminations. Cependant, cela reste plus facile à dire qu'à mettre en oeuvre car pour certains "en 30 ans de vih les mentalités n'ont pas évolué." Et le dire, c'est prendre un risque : "le problème, c'est qu'on ne peut pas remonter en arrière ensuite". "combien de fois dans la disance j'ai senti la distance s'installer irrémediablement"

Pour changer tout ça, il faudrait plus d'informations dans les grands médias, parler plus du TasP et du rapport Hirschel. "il faut communiquer davantage pour lutter contre la sérophobie"


Les médias traitent parfois l'info d'une manière sensationnelle, qui n'aide pas le changement de regard, comme l'affaire actuelle de transmission intentionnelle, qui met, pour les séronautes, tous les séropositif-ves dans le même sac. "ce genre d'infos montre le seropo comme un criminel en puissance".


Des séronautes ont tout de même sauter le pas et après de longues batailles réussient à se faire entendre.
"Depuis que tout le monde le sait sur mon lieu de travail, je n'ai plus de problèmes. Ca a été dur : il a fallu que je me batte et maintenant ils voient que je suis une personne comme les autres, il y en a même qui boivent dans mon verre après moi."

Le chemin est long, mais si tout le monde s'y met, personnes concernées, média, politique, éducation etc... la disance ne rimera bientôt plus avec distance.

N'hésitez pas à continuer le débat à la suite de ce post.