La e-prescription bientôt généralisée

24 Novembre 2020
231 lectures
Notez l'article : 
0
 

Les prescriptions médicales devront à l'avenir être établies « de manière dématérialisée », selon une ordonnance parue jeudi 19 novembre au Journal officiel. Le texte prévoit la généralisation « par étapes » de ce procédé d'ici fin 2024, explique l’AFP. Médicaments, prélèvements biologiques, examens d'imagerie, soins infirmiers… dans tous ces domaines, la prescription électronique deviendra bientôt la norme pour les professionnels-les de santé, dont les actes transiteront « par l'intermédiaire de téléservices » fournis par l'Assurance maladie, précise l’ordonnance. Les mêmes outils informatiques serviront à valider les « modalités d'exécution » de ces prescriptions par les pharmaciens-nes, biologistes et autres soignants-es libéraux-les. Les hôpitaux et cliniques seront dispensés. Cette réforme figurait dans la loi Buzyn de juillet 2019, qui entendait « généraliser par étapes la prescription électronique », présentée comme « un gain de temps » et un gage de sécurité, avec des effets attendus notamment sur les interactions médicamenteuses et la fraude aux prestations, souligne l’AFP.