La loi santé adoptée à l'Assemblée nationale

16 Avril 2015
1 566 lectures
Notez l'article : 
2
 
0

Mardi 14 avril, les députés ont adopté en première lecture le projet de loi Santé, porté par Marisol Touraine. Avec 311 voix en faveur et 241 contre, ce texte qui comporte notamment le tiers payant intégral, l'autorisation des soins funéraires pour les personnes séropositives, l'expérimentation des salles de consommation supervisée, des avancées dans la politique de réduction des risques et de dépistage (VIH, IST…), etc. va donc pouvoir prendre le chemin du Palais du Luxembourg. Au vu des débats et des mobilisations durant les discussions dans l'hémicycle, les amendements vont devoir résister au passage au Sénat, repassé à droite en 2014. Il y a fort à parier que la haute assemblée ne vote pas le texte, mais peu importe puisque c’est l’Assemblée nationale qui aura le dernier mot. "A travers ce vote massif en faveur du projet de loi, les députés ont adressé un message fort aux Français : réformer notre système de santé est aujourd’hui essentiel, non seulement pour l’adapter aux défis du vieillissement ou à l’émergence de nouvelles maladies, mais surtout pour préserver les idéaux d’égalité et de justice sur lesquels repose notre modèle de protection sociale. Ce vote est un encouragement à défendre, puis à mettre en œuvre au plus vite cette grande réforme de gauche, synonyme de progrès pour le quotidien de tous les Français", a expliqué Marisol Touraine dans un communiqué, publié à l’issue du vote.