La ministre perd la Santé

20 Juin 2022
941 lectures
Notez l'article : 
0
 

Le Quotidien du médecin observe toujours le nombre de médecins qui se présentent à la députation. Les législatives 2022 n’ont pas échappé à la règle. Cette année, 27 médecins étaient encore candidats-es au second tour des législatives : 18 ont été élus-es dimanche 20 juin. De son côté, la ministre de la Santé, Brigitte Bourguignon, va devoir démissionner puisqu’elle a perdu l’élection législative dans la sixième circonscription du Pas-de-Calais où elle se présentait ; elle échoue à 56 voix près. Comme le souligne, le Quotidien du médecin, les « deux médecins soutiens de poids du gouvernement pour les questions de santé à l'Assemblée nationale ont réussi à garder leur siège ». Il s’agit de Thomas Mesnier, urgentiste, réélu dans la 1ère circonscription de Charente et de Stéphanie Rist, rhumatologue, ancienne rapporteure de la loi Buzyn, réélue dans la 1ère circonscription du Loiret. De son côté, Olivier Véran, lui aussi médecin, s'est imposé, sans difficulté dans la 1ère circonscription de l'Isère. Par ailleurs, un ancien candidat à la présidentielle pour LR, le professeur Philippe Juvin, chef des urgences de l'Hôpital européen Georges-Pompidou, a été élu dans la 3ème circonscription des Hauts-de-Seine, dans le cadre d'une triangulaire.