La naloxone pourra être distribuée en Caarud

23 Janvier 2017
677 lectures
Notez l'article : 
0
 

La loi de finance de la Sécurité sociale pour 2017 (LFSS 2017) introduit une nouvelle mesure très importante dans le domaine de la réduction des risques : la possibilité pour les intervenantes et intervenants en Caarud (Centres d'accueil et d'accompagnement à la réduction des risques pour usagers de drogues) formés à cet effet de distribuer de la naloxone aux personnes consommatrices. Ce médicament, Nalscue (spray nasal de naloxone), s’utilise dans les situations d’urgence pour faire face aux overdoses. Ce médicament est indiqué chez l’adulte et l’enfant dans le traitement d’urgence des surdosages aux opioïdes, connus ou suspectés, se manifestant par une dépression respiratoire et dans l’attente d’une prise en charge par une structure d’urgence. Ce médicament peut aussi être dispensé dans les centres de soins, d’accompagnement et de prévention en addictologie (Csapa). La distribution est donc élargie à tous les acteurs des Caarud. AIDES s’est mobilisée dans ces débats (amendement à l'article 41 du projet de loi de financement de la sécurité sociale 2017) pour faire en sorte que la possibilité de distribution ne soit pas limitée aux seuls médecins, ce qui aurait pu constituer une perte de chance pour des personnes faisant une overdose en l’absence d’un médecin. Pour que cette distribution en Caarud soit effective, il est nécessaire que le ministère de la Santé publie le référentiel et le cahier des charges sur les conditions de dispensation de la naloxone. AIDES se mobilise pour que cela soit au plus vite. Il sera indispensable que les intervenantes et intervenants en Caarud soient formés et habilités à le faire. Reste que c’est une étape décisive qui a été franchie au profit de la RDR.